Ce qu’ils en disent

L’atelier chant est avant tout un grand plaisir! C’est un moment de détente qui est vide de tout jugement, car il est entendu que chacun évolue à son rythme et selon sa propre voix. Des fois, je pars exaltée d’avoir dépassé des « barrières » dont je ne me croyais pas capable, et parfois insatisfaite de mon progrès… J’ai appris à prendre connaissance de mon corps et à contrôler ma respiration, à prendre confiance en moi et à être moins impressionnée quand je me trouve confrontée à des occasions où je suis au centre des évènements. Susan 

Prendre des cours de chants avec Laurent… Cela surprend car au début on se dit: « Vivement que je chante » et on croit qu’en chantant un max on va y arriver; mais avec Laurent ce n’est pas cela.
Avec lui, j’apprends mon corps, ma posture, la respiration, l’espace, la subtilité du corps et de « la » voix. Merci Laurent pour tous ces bons soins. Isabelle

J’ai compris depuis peu qu’il y a chanter et chanter… On peut chanter une chanson et se faire tout simplement plaisir, et on peut aussi aller au-delà, se sentir vibrer de la tête au pieds, de chanteur devenir interprète et en plus rigoler si on se plante !  Claire

Je crie du matin au soir: sur mes enfants, au boulot, dans la vie. Maintenant, je crie toujours mais je ne me casse plus la voix. J’espère que demain je crierai moins, on y travaille en tout cas. Bises Laurent et merci.  Anne

Je compose des chansons françaises depuis 10 ans. Je m’aperçois maintenant que je me contentais de les chantonner. Là, je les vis, je les fais vivre, je leur donne mon corps et elle trouve leur âme. J’ouvre mon dos, je leur donne des ailes. Trop beau.  Philippe

Je ne te connais vraiment pas depuis longtemps, pourtant on ne peut que remarquer ton extraordinaire capacité à partager ton amour du chant en allant chercher au plus profond de chacun cette petite étincelle (quelquefois tellement infime) et à y insuffler une telle énergie que l’on ne peut qu’essayer de te rendre une petite partie de ce que tu offres si généreusement.  Christiane

Article paru dans Femina en 2007
( cliquez sur l’image pour l’agrandir – une nouvelle fenêtre va s’ouvrir)